Articles

Justin ACKAH: Nous n’avons pas à lutter contre le sang et la chair

Et si nous apprenons à encourager ceux qui font de leur mieux pour le développement de l’Église que de faire tout le temps dans la critique destructive ?

Nous n’avons pas à lutter contre le sang et la chair. Nous avons des défis énormes à relever pour le développement de cette église:

– uniformisation de la liturgie

– uniformisation des cantiques révélés

– implantation de médias (Radio, télévision) pour l’Église en Côte-d’Ivoire

– favoriser des activités génératrices de revenues à travers le cercle des hommes d’affaires de l’Alliance

– favoriser les cours bibliques pour façonner le chrétien céleste digne du nom…

Voilà les défis qui nous attendent.

Notre ennemi commun ce sont nos amis d’en face qui traitent l’Église de secte, d’une église de  »multipliez vous », de  business church…

Que cela soit clair pour tous, l’Alliance n’est pas clanique, ni une tendance. C’est juste un projet pour œuvrer pour l’indivisibilité et le développement comme l’a toujours voulu par le Prophète SBJ OSCHOFFA. Après la réunification des tendances, l’Alliance disparaîtra pour se fondre dans la hiérarchie de l’Église.

Mettons-nous tous à l’œuvre, laissons derrière nous les critiques destructives et travaillons pour cette Église.

J’ai dit.

#JKA

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close