News

Le Secrétaire de l’Alliance Hilaire Gome sort de son silence

Il clarifie un certain coins d'ombres qui alimente la polémique

 Afin que nul n’ignore.  La Côte-d’Ivoire est un pays laïc. Elle n’impose la pratique d’aucune religion a ses citoyens. Elle ne crée non plus de communautés religieuses. Elle ne peut donc imposer un chef religieux à ses citoyens. En Côte-d’Ivoire, nous sommes sous le régime de la déclaration et non sous la loi de l’autorisation. Elle demande simplement à toute association religieuse, sportive, socio-éducative ou autre de se déclarer c’est-à-dire de se faire connaitre afin d’en contrôler le fonctionnement conformément aux lois de la république. L’État de Côte-d’Ivoire ne peut donc fermer une église, une mosquée, un temple ou paroisse sous l’injonction d’un chef religieux sauf si le fonctionnement et les activités sont contraires à la loi ou portent atteinte à l’ordre public. Dans le cas de l’église du christianisme céleste, les paroisses sont autonomes. Aucun pasteur mondial n’a construit des paroisses en Côte-d’Ivoire et donc ne peut fermer ce qui ne lui appartient pas en propre. Les paroisses qui le désirent s’affilient librement au pasteur mondial qui siège au Bénin ( Porto-Novo) et qui a pour représentant légal en Côte-d’Ivoire le Révérend Pasteur Ediemou Blin Jacob. D’autres paroisses qui le veulent s’affilient au pasteur mondial qui siège au Nigeria (Imeko) dont le représentant légal en Côte-d’Ivoire est l’assistant vénérable supérieur évangéliste Kanon Dodo Luc. C’est une question d’ancrage pastoral mondial pour une église étrangère qu’est l’Église du christianisme céleste. Personne ne peut donc s’imposer à toute la communauté céleste de Côte-d’Ivoire. L’unité, l’Union, l’unification de notre église dépend de Dieu qui nous aidera à réussir le rapprochement de nos deux pasteurs mondiaux, ceux à quoi s’attelle l’Alliance. Dieu fera au nom de son fils, notre Seigneur Jésus Christ de Nazareth. Vivons tous en paix sous la conduite du Saint Esprit Juste des informations afin que nul n’en ignore. Juste une question de logique pour éviter des batailles inutiles.

 
                                                                                                                   Hilaire GOME, Secrétaire Général de l’Alliance
Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close